comment trouver un apprentissage

10 étapes pour trouver un apprentissage

Je le dis régulièrement, entrer en apprentissage n’est pas quelque chose de facile. Trouver la bonne formation et la bonne entreprise peut s’avérer particulièrement stressant, en particulier lorsque l’on a 15 ans. Heureusement, Apprentips est là pour vous aider avec les 10 étapes pour trouver un apprentissage.

1.      T’informer sur les métiers tu feras !

« Et voilà, il recommence à parler comme Maitre Yoda… ». Je ne vous avais jamais dit que je ne suis pas tout seul dans ma tête ?

Soyons sérieux ! La première chose à faire pour réussir votre quête d’un apprentissage, c’est de collecter un maximum d’informations. Ça tombe bien, vous êtes au bon endroit ! Si Google est votre ami (surtout s’il vous a fait découvrir Apprentips 😂), il n’est pas le seul. En effet, il existe de nombreuses ressources qui vous permettront d’en savoir plus sur les différents métiers, que ce soit des livres, des magazines, ou encore des logiciels. Sachez que vous trouverez tout ce dont vous avez besoin auprès de mes charmantes collègues de l’Espace multimédia et documentation de la CCI Côte-d’Or. Comment ça, je fais de la pub ? Pas du tout…

2.      Discuter de ton projet tu feras !

Choisir la voie de l’apprentissage pour poursuivre ses études ne peut pas se faire « à la dernière minute ». Au contraire, cela doit être un projet mûrement réfléchi. Après avoir pris le maximum de renseignements possible, il faut en parler autour de vous. Discutez avec votre famille, vos amis, mais également avec les professeurs et les conseillers d’orientation de votre collège ou de votre lycée. Vous pouvez également venir à la rencontre de mes charmantes collègues (bon voilà, j’ai fait deux compliments, j’ai rempli mon quota annuel…😂).

3.      Des stages en entreprise tu feras !

Après avoir récolté de l’information et avoir discuté de son projet, vient le temps de vérifier que le métier (ou la filière) que vous avez choisi vous correspond. Or, quoi de mieux qu’un stage pour le faire ? Si vous êtes au collège, vous pourrez profiter de votre stage de 3ème pour découvrir le métier qui vous intéresse.

Toutefois, si aucune période de stage n’est prévue pour vous, pas de panique, il existe des solutions ! Je vous parlais par exemple, dans un précédent article, du « mini-stage découverte » mis en place par la CCI Côte-d’Or. Que vous soyez collégien (et que vous avez plus de 14 ans), lycéen ou étudiant, vous pouvez profiter d’une partie de vos vacances scolaires pour découvrir un métier. Pour cela, rien de plus simple : trouvez une entreprise d’accueil et demandez une convention de stage auprès des conseillers apprentissage de la CCI Côte-d’Or.

4.      A la rencontre des CFA tu iras !

Une fois votre projet défini, il vous faut encore trouver un centre de formation. Le plus simple est sans doute d’aller à leur rencontre lors des journées portes ouvertes des CFA.

Vous pouvez également vous rendre aux différents évènements liés à l’apprentissage organisés tout au long de l’année : salons, forums…

5.      Ton CV et ta lettre de motivation tu valoriseras !

Le temps est maintenant venu de vous préparer à envoyer des candidatures. Il vous faut, au minimum, un CV et une lettre de motivation. Vous trouverez de nombreux articles pour vous aider, même si les meilleurs sont évidemment sur Apprentips ! Là vous allez me demander : « ça va les chevilles ? » Très bien et je vous remercie de vous inquiéter de ma santé 😆…

Plus sérieusement, de nombreux acteurs peuvent vous aider à travailler votre CV et votre lettre de motivation. C’est notamment le cas dans les CFA, mais également à la CCI Côte-d’Or. Ainsi, si vous avez besoin d’aide ou de conseils, il vous suffit de prendre rendez-vous avec l’une de mes collègues.

6.      Des offres d’apprentissage tu trouveras !

Félicitations, vous avez passé avec succès les premières étapes. Toutefois, il vous reste à trouver une entreprise d’accueil ! Si vous avez l’immense honneur de résider en Bourgogne-Franche-Comté (comme si d’autres régions existaient…), rendez-vous sur le site Fiers d’être apprentis pour vous inscrire à la bourse de l’apprentissage. Vous recevrez régulièrement des offres correspondant à votre recherche.

Si vous êtes déjà inscrit dans un CFA, il y a de fortes chances pour qu’il puisse également vous fournir des offres. Enfin, vous pouvez vous rendre aux évènements en lien avec l’apprentissage dont je vous parlais tout à l’heure. En effet, des offres y sont souvent à pourvoir.

7.      Des candidatures tu enverras !

Vous avez les offres, vous avez fait votre CV et votre lettre de motivation, il ne reste plus qu’à envoyer votre candidature. Je précise au passage, même si je sais que ce n’est pas forcément utile, que votre lettre de motivation doit impérativement être personnalisée. De grâce, n’envoyez pas la même lettre à toutes les entreprises, ça va se voir…

N’oubliez pas non plus que les entreprises ne publient pas forcément d’offres. C’est ce que l’on appelle dans le milieu du recrutement « le marché caché ». Vous devez donc faire des candidatures spontanées ! Pour cela, récoltez un maximum d’informations sur l’entreprise qui vous intéresse et lancez-vous.

8.      Des relances régulières tu feras !

Une fois que vous avez postulé, ou que vous avez envoyé une candidature spontanée, ne croyez pas que c’est terminé. En effet, il faut que vous fassiez un suivi régulier et que vous relanciez les entreprises. Attention, il n’est évidemment pas question de les harceler… Par contre, un appel quelques jours après l’envoi d’une candidature, simplement pour savoir si celle-ci a bien été reçue, voilà qui montre aux entreprises votre sérieux et votre implication. Croyez-moi, c’est un plus non négligeable !

9.      Ton entretien tu prépareras !

Comme je vous le disais dans un précédent article, il est indispensable de préparer un entretien, sauf à vouloir le rater, mais ce serait dommage, avouez-le… Outre les informations que vous aurez récoltées, tant sur l’entreprise que sur les missions qui vous seront proposées, vous pouvez vous entrainer. Cela peut se faire avec vos parents ou vos amis, mais également dans des structures spécialisées. Par exemple, vous pouvez prendre rendez-vous avec mes collègues de la CCI Côte-d’Or qui vous feront passer une simulation d’entretien, dans les conditions du réel, avant de débriefer avec vous.

10. Ton contrat tu signeras !

Vous voilà à la dernière étape, celle du contrat. Sachez que ce dernier vous engage à la fois à votre CFA et à votre entreprise d’accueil. Au risque de me répéter, c’est un contrat de travail qui vous donne des droits (une rémunération et des congés par exemple…), mais aussi des devoirs.

Si vous avez suivi ces 10 étapes, il y a de fortes chances que vous soyez apprenti. Alors, c’était si compliqué que ça ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *