maitre d'apprentissage

Comment être le meilleur des maitres d’apprentissage ?

Le rôle de maitre d’apprentissage est évidemment primordial pour le succès d’une formation en alternance. Pourtant, c’est un rôle qui est loin d’être évident. En effet, ce n’est pas parce que vous êtes un très bon professionnel que vous saurez forcément encadrer un.e jeune apprenti.e… Rassurez-vous, Apprentips est là pour vous donner quelques conseils qui vous permettront d’être la « Rockstar » des maitres d’apprentissage !

1)     Préparez-vous !

Devenir maitre d’apprentissage ne s’improvise pas. Comme je vous le disais dans un précédent article, la réussite de l’accueil d’un apprenti réside en grande partie dans la préparation. Ayez bien en tête les différentes missions que vous souhaitez lui confier. Cela vous permettra d’organiser au mieux les premières semaines de votre collaboration. Votre apprenti saura ainsi clairement où il va, ce qui ne peut que le rassurer. Surtout, il constatera que vous le considérez comme un salarié à part entière et il vous en remerciera !

2)     Prenez le temps

Quand vous recevez un.e apprenti.e, ne perdez pas de vue qu’il y a de fortes chances pour que ce soit sa première expérience professionnelle. Cela lui demandera peut-être plus de temps qu’à un autre collaborateur pour être opérationnel et autonome. Prenez bien le temps de lui expliquer clairement ce que vous attendez de lui, mais aussi d’écouter ce qu’il attend de votre collaboration. De plus, n’hésitez pas, dans les premiers temps, à faire des points réguliers avec votre apprenti.e. Vous montrerez ainsi que vous êtes investi dans votre rôle de maitre d’apprentissage, ce qui sera forcément apprécié !

3)     Cherchez à comprendre son fonctionnement

Je sais bien qu’il est tentant de se dire que c’est au jeune de s’adapter pour entrer dans le moule de l’entreprise. Pourtant, ne perdez pas de vue que chacun a son propre profil d’apprentissage, lié en partie à sa génération. Par exemple, certains apprentis auront besoin de consignes claires, alors que d’autres voudront avoir plus de marges de manœuvre. Cette phase d’observation vous permettra de mieux comprendre le profil du jeune et donc d’être plus efficace dans votre rôle.

4)     Oubliez les évidences

C’est sans doute ce qu’il y a de plus difficile à faire. En effet, chaque professionnel (moi le premier 😃) fait des tâches ou utilise des outils qui lui semblent élémentaires. Par exemple, si vous utilisez souvent Excel, vous ne penserez pas forcément à expliquer comment fusionner deux cellules. Toutefois, ce qui est évident pour vous ne le sera sans doute pas pour votre nouveau collaborateur. Encore une fois, ne perdez pas de vue que c’est probablement sa première expérience professionnelle… N’hésitez donc pas à le rassurer, en lui disant qu’il a droit de se tromper (au moins au début…) et à l’inviter à poser des questions.

5)     Donnez-lui des responsabilités

Si vous voulez devenir la star des maitres d’apprentissage, il est indispensable de confier à votre apprenti de vraies missions, avec des objectifs précis et des responsabilités. C’est une excellente occasion de montrer que, comme tout bon leader, vous savez déléguer. De plus, cela mettra en valeur les compétences et les talents de votre apprenti.

6)     Prenez le temps de l’écouter

Cela peut vous sembler surprenant, car vous vous dites que seul l’apprenti est là pour apprendre. Pourtant, si vous prenez le temps de l’écouter, votre jeune collaborateur pourrait bien vous surprendre avec ses idées neuves. De plus, n’oubliez pas que votre apprenti est sans doute un « digital native », c’est-à-dire une personne qui est née avec les nouveaux outils numériques. Quand on connait l’importance du web et des réseaux sociaux dans la stratégie des entreprises, il semble que votre apprenti pourra être un atout, pour peu que vous lui en donniez l’occasion.

7)     Aidez-le à se constituer un réseau

Vous le savez, avoir un réseau professionnel est devenu indispensable, quel que soit le métier ou la filière. Croyez-moi, si vous l’aidez à se constituer un réseau, votre jeune collaborateur vous considérera comme le meilleur des maitres d’apprentissage ! Pour cela, rien de plus simple : présentez-lui vos clients et vos fournisseurs, laissez-le vous accompagner à des réunions, des conférences, des soirées « networking »

Si vous suivez ces conseils, vous aurez à coup sûr votre photo sur un mug titré : « le meilleur maitre d’apprentissage » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *