Accueil » Les bienfaits de l’apprentissage pour les étudiants, comme pour l’état

Les bienfaits de l’apprentissage pour les étudiants, comme pour l’état

Lundi dernier, un rapport publié par le cabinet Asterès dévoile les avantages qui découlent des formations en apprentissage, tant pour les étudiants que pour l’investissement public.

Longtemps vu comme une voie de garage pour des étudiants en difficultés scolaires, l’apprentissage est aujourd’hui accessible à toutes les filières.

On remarque alors que le taux d’insertion des jeunes en apprentissage et leurs salaires sont ainsi « plus élevés à la sortie des études » que ceux de leurs camarades ayant suivi une formation initiale sans apprentissage. Ainsi, l’étude démontre que sur quatre années, l’apprentissage génère 425.000 emplois supplémentaires, 41 milliards d’euros de valeur ajoutée et rapporte 11 milliards d’euros aux finances publiques.

L’apprentissage pour tous, facilité par des aides du gouvernement

Depuis plusieurs années, le nombre d’apprentis progresse. Le ministère du Travail a dénombré 353.000 contrats d’apprentissage signés dans le secteur privé en 2019 et 495.000 en 2020, soit un bond de 40 % en un an.

Ces chiffres devraient encore progresser fortement en 2021. Dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution » mis en place par le gouvernement à la suite de la crise sanitaire, une aide de 5.000 euros (pour l’embauche d’un mineur) ou 8.000 euros (pour l’embauche d’un majeur) est accordée aux entreprises pour le recrutement d’un apprenti avant la fin de l’année. Pour que la mobilisation exceptionnelle des entreprises en 2020 se poursuive, ces aides ont été prolongées jusqu’au 30 juin 2022.

Des avantages pour l’entreprise et pour les apprentis, illustrant un véritable investissement rentable pour les jeunes comme pour l’Etat

Parce que l’apprentissage permet à des jeunes de se former et de disposer des compétences techniques et des savoir-faire indispensables à leur insertion professionnelle, il constitue un pilier de la politique de l’emploi.

C’est ainsi que cette voie d’insertion professionnelle profite aux entreprise (aides financières, formation d’un jeune, transmission des savoir-faire et préparation de l’avenir de l’entreprise), comme aux jeunes (découverte d’un métier, immersion dans le monde professionnel, rémunération et souvent embauche à la clé).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *