Club des Parents : quand les élèves réfléchissent aux métiers de demain

Je voudrais vous parler aujourd’hui d’une action organisée par le pôle relation jeune/entreprise de la CCI Côte-d’Or Dijon Métropole, qui s’est déroulée les 2 et 3 décembre au collège Fontaine des Ducs de Châtillon-sur-Seine : « Créez le futur job du châtillonnais ».

Une action en trois temps

Inscrite dans le cadre du Club des Parents, cette intervention avait comme but de donner aux parents, au travers du travail réalisé par leurs enfants, des informations sur des métiers et sur les formations qui permettent d’y accéder. Pour cela, la CCI Côte-d’Or Dijon Métropole a mis en place une action en trois temps :

  • Le 3 juin 2019 : intervention auprès des élèves de 4ème pour leur présenter l’économie de leur territoire et mettre l’accent sur l’importance des compétences comportementales. Un.e chef.fe d’entreprise est également intervenu pour présenter son parcours et dire ce qu’il attend d’un jeune, notamment en termes de comportement.
  • Le 30 septembre 2019 : intervention auprès des élèves de 3ème afin de les préparer à l’action « Créez le futur job du châtillonnais ». Ils ont travaillé en groupe pendant ½ journée sur un cas de création d’entreprise.
  • Enfin, les 2 et 3 décembre 2019, l’action que je vais vous détailler.

Une journée très créative…

Le but de cette action était de faire réfléchir pendant une journée les jeunes de 3ème sur les possibilités d’emplois dans leur territoire. Répartis en groupes et encadrés par des coachs, les collégiens avaient pour mission de trouver et développer une idée d’un métier, mais également de préparer une présentation de ce dernier. En effet, cette action a pris la forme d’un concours où les parents et un jury ont été invités à désigner les meilleurs projets.

Les jeunes se sont pris au jeu (leurs coachs aussi d’ailleurs…) et ont produit des idées originales et variées, de métiers qui n’existent pas dans leur territoire :

Comme vous pouvez le voir sur les affiches des différents projets, les élèves ont mis en avant aussi bien les compétences nécessaires pour exercer les métiers (notamment les soft skills), que les formations qui permettent d’y accéder, ou encore ce qu’est une journée type pour celui qui occupe cet emploi.

…et un peu stressante !

En effet, je vous l’ai dit, chaque groupe devait présenter son idée à la centaine de parents présents, ainsi qu’à un jury composé du maire de Châtillon-sur-Seine et de 4 chef.fes d’entreprise : Mme Chapuis, de l’entreprise Chapuis Frères,  Mme Gresset, de l’entreprise Gresset, M Malgras, de l’entreprise Depelec et M Gruet, de la menuiserie Gruet. Or parler devant près de 200 personnes, surtout lorsque l’on est en 3ème, ça peut être légèrement impressionnant. Je dis ça, mais je ne faisais pas vraiment le fier lorsque j’ai dû prendre la parole alors que je suis (beaucoup) plus âgé qu’eux…

Pourtant, comme je vous le disais, chacun a joué le jeu et, même ceux qui sont le moins à l’aise à l’oral ont participé. Là vous allez me dire : « si c’était un concours, ça veut dire qu’il y a eu un gagnant… » Je vois que vous suivez et ça me fait vraiment plaisir ! En effet, trois groupes ont été récompensés par les votes conjugués des parents et du jury :

  • À la troisième place : l’organisateur d’événements
  • À la deuxième place : le gérant d’une entreprise de livraison en vélos électriques
  • À la première place : l’architecte de lieux atypiques. Rien de plus normal, c’est moi qui coachais ce groupe ! Comment ça j’ai pris la grosse tête ? Pas du tout…

Enfin, le groupe qui a travaillé sur le métier d’ophtalmologue a reçu un prix « coup de cœur » du jury.

Cette action a permis aux élèves de travailler ensemble à un projet et c’est peut-être ça l’essentiel, vous ne trouvez pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *