Accueil » Année de césure : de nombreuses possibilités s’offrent à vous

Année de césure : de nombreuses possibilités s’offrent à vous

Via LeParisien

Déçu de Parcoursup ? Pas de réponse ou pas convaincu par vos inscriptions pour l’an prochain : pourquoi ne pas prendre du recul et le temps de la réflexion via une année de césure !

Les réponses à vos vœux Parcoursup tombent peu à peu depuis juin. Malgré de bons résultats au bac, vous n’avez pas d’inscription pour l’an prochain ? Vous ne vous sentez pas prêt à aller en études supérieures ? Vous ne savez pas ce que vous voulez faire ? Vous n’avez pas obtenu la formation que vous vouliez ? Pas d’inquiétude ! Sachez qu’il est parfois utile de faire une pause dans vos études en prenant, par exemple, une année de césure, ou bien, de faire une formation en passant par une autre voie que Parcoursup !

Faire une césure, c’est quoi ?

Une césure, c’est une pause stratégique dans un cursus étudiant ou professionnel, dans le but de mieux se connaître et de gagner en expérience. Elle peut se positionner entre le BAC et les études supérieurs ou bien même pendant ces études et est, en général, d’une durée de 6 ou 12 mois.

Attention, cette coupure n’est pas un moyen de prendre des vacances, vous aurez toujours un statut étudiant ou professionnel lors de celle-ci, et vous devrez rester actif.

Quelles options s’offrent à vous ?

Faire une césure peut permettre d’explorer différentes voies :

Expériences professionnelles

La plupart du temps, les élèves en césure préfèrent réaliser un stage, pour découvrir le monde professionnel. C’est un bon moyen d’améliorer son CV pour avoir plus d’opportunités professionnelles dans le futur, c’est aussi un moyen de découvrir un métier ou un secteur d’entreprise, pour savoir ce que l’on aimerait étudier ou quel métier pourrait nous plaire plus tard.

Si l’on ne veut pas être trop brusqué, trouver une entreprise près de chez soi qui propose des stages ou des contrats de travail, peut permettre de rester dans un cadre familier.

Au contraire, si on veut prendre son envol, il est tout à fait possible d’aller chercher des offres de stage à l’étranger. Certains élèves partent parfois de France pour prendre des cours de langue et se retrouvent à travailler sur place. Il faut savoir que certains pays accueillent plus de jeunes travailleurs que d’autres : le Canada, l’Australie, et les pays de l’Union Européenne par exemple. En revanche il vous sera plus difficile (mais pas impossible) de travailler aux USA ou au Royaume-Uni pour des questions de VISA.

Certains étudiants vont partir à l’étranger avec des formules Cours de langue + Job garanti, cela leur donnera l’assurance de trouver un travail à l’étranger.

Séjours linguistiques

L’autre grande majorité des élèves veulent profiter de ce moment personnel pour découvrir la vie à l’étranger. Certains vont faire un stage, d’autres vont apprendre une nouvelle langue ou renforcer leur niveau lors d’un séjour linguistique.

Devenue indispensable dans la vie active, la maîtrise de l’anglais se concrétise sur un CV grâce à des certifications comme l’IELTS, le TOEFL ou le TOEIC. C’est pourquoi, la plupart des organismes de séjours linguistiques proposent de passer ces certifications.

Volontariat et service civique (volontariat associatif)

S’engager pour une cause, c’est également assez courant lors d’une césure. Beaucoup de jeunes veulent donner de leur temps, mais n’en n’ont pas assez lorsque qu’ils sont sur les bancs de l’université… C’est pourquoi la césure est le meilleur moment pour s’engager dans une association locale ou à l’étranger, ou bien réaliser son service civique. Certains partent même à l’étranger pour faire de l’humanitaire !

Il est également possible de combiner études et volontariat à l’étranger : certains organismes proposent d’apprendre une langue dans un autre pays, tout en donnant de son temps pour préserver les tortues au Costa Rica ou bien de réaliser des projets sociaux en Afrique du Sud.

Au pair

Partir en tant que jeune fille au pair ou jeune garçon au pair pendant une césure, c’est l’occasion pour beaucoup de jeunes de découvrir un nouveau pays. Cela permet d’habiter à l’étranger, d’y prendre quelques cours éventuellement, en étant nourri, logé et (un peu) payé ! Gardez tout de même à l’esprit que le statut d’Au Pair n’est pas le plus valorisé par les recruteurs, par rapport à un stage, un séjour linguistique ou un emploi à l’étranger.

Il y a de nombreuses solutions en dehors de Parcoursup ! L’année de césure n’est jamais une année de perdue. Il est parfois bon de prendre du recul avant de se plonger dans les études supérieures !

Vous êtes perdu dans votre orientation ? Contactez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.